La patience durant la difficulté – Nouman Ali Khan

La patience durant la difficulté par Nouman Ali Khan

Ibn Isaac a rapporté dans ses récits de guerre d’après Saad ibn Abi Waqqas: 

Nous vivions à La Mecque aux côtés du Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) dans de dures conditions.Quand l’épreuve s’abattit sur nous , nous y avons reconnu la difficile vie du passé et demeurâmes patients.Quant à Mousaab ibn Oumayr, il était le garçon le plus heureux, le mieux traité par ses père et mère.Je l’ai retrouvé durement éprouvé après sa conversion à l’islam au point que sa peau se détériorait à la manière de celle du serpent.Plus tard, Allah le honora en lui faisant subir le martyr le jour d’Ouhoud. 

 Extrait de siyar wal-maghazi,P.193.

Voir aussi : https://www.muslimblog.fr/2019/03/21/prodige-de-la-sourate-al-kahf-nouman-ali-khan/

D’après Anas ibn Malick (P.A.a): « Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) passa près d’une femme qui pleurait au bord d’un tombe, et lui dit:

 Crains Allah et reste patiente. 

 Va-t-en, tu n’es pas sensible à mon malheur! Tu n’es pas au courant!  

Plus tard, on apprend à la dame que son interlocuteur n’était autre que le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui).Elle se rendit aussitôt à la porte du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) et ne trouva pas de portiers sur place.

Elle entra et dit:

 Je ne t’avais pas reconnu (l’autre jour)! 

 La patience (recommandée) est celle adoptée dès le  premier choc.  Lui dit-il. (Rapporté par al-Boukhari,1283 et Mouslim (926).

La Nuit d’Al-Qadr

La meilleure nuit du mois de Ramadan est la Nuit d’Al-Qadr, selon la parole du prophète (Que la Bénédiction et le Salut d’Allah soient sur lui)  :

« Quiconque accomplit la prière de la nuit, la Nuit d’Al-Qadr avec une foi ferme et en cherchant la récompense, tous ses péchés passés lui seront pardonnés. » 

[Rapporté par Al-Bukhari, Muslim et d’autres d’après la narration d’Abu Hureyra.]

Voir aussi : https://www.muslimblog.fr/2019/05/12/les-anges-en-islam/

Elle est sur la vingt-septième nuit de Ramadan selon l’avis le plus fort. Une majorité de hadith montrent cela, y compris le hadith d’Ibn Zurr Hubaysh  qui a dit :

« J’ai entendu Ubay ibn Ka’b dire quand on lui a rapporté que ‘ Abdullah Ibn Mas’ud a dit : Quiconque accomplit la prière de la nuit (chaque nuit) pendant l’année trouvera la Nuit d’Al-Qadr. »

Il (Ubay ibn Ka’b) dit : 

« Qu’Allah lui fasse miséricorde, son intention consistait en ce que les gens ne (deviennent pas paresseux) et comptent seulement (sur une nuit). Par Celui en dehors de qui il n’y a pas de divinité digne d’adoration, c’est en effet pendant Ramadan. Et par Allah je sais quelle nuit c’est. C’est la nuit dans laquelle le messager d’Allah nous a commandé d’accomplir la Prière nocturne. Elle est la vingt-septième nuit. Elle se reconnaît au fait que le soleil se lève le le matin en brillant sans rayons. » 

[ Rapporté par Muslim et d’autres référencé dans Sahih Abi Dawud (1247) ]

La Nuit d’Al-Qadr est dans les dix dernières nuits de Ramadan, selon la parole du prophète (Que la Bénédiction et le Salut d’Allah soient sur lui)  : 

« Cherchez la Nuit d’Al-Qadr dans les dix dernières nuits de Ramadan. » 

[Al-Bukhari et Muslim].

Et elle survient dans une des nuits impaires plus probablement que sur les autres nuits, selon la parole du prophète: 

« Cherchez la Nuit d’Al-Qadr dans les nuits impaires des dix dernières nuits de Ramadan. » 

[Al-Bukhari]

Et elle est plus proche des sept dernières nuits, selon le hadith d’Ibn ‘ Umarque : 

« Quelques hommes des compagnons du messager d’Allah ont vu la Nuit d’Al-Qadr en rêve pendant les sept dernières nuits (de Ramadan) ».

Le Prophète (Que la Bénédiction et le Salut d’Allah soient sur lui) a dit : 

« Je vois que tous vos rêves s’accordent qu’elle (la Nuit d’Al-Qadr) est dans les sept dernières nuits ». Ainsi quiconque veut la chercher, qu’il la cherche dans les sept dernières nuits. »

[Al-Bukhari et Muslim]

Et c’est aussi basé sur le hadith de Muslim d’Ibn ‘ Umar  que le prophète (Que la Bénédiction et le Salut d’Allah soient sur lui) a dit : 

« Cherchez-la dans les dix dernières nuits. Mais si l’un d’entre vous faiblit ou en est incapable, qu’il ne laisse pas les sept (dernières) nuits. « 

Parmi les nuits impaires dans les sept dernières nuits, elle est plus proche de la vingt-septième nuit en raison du hadith de Ubay ibn Ka’b qui a dit : 

« Par Allah, je sais quelle nuit c’est. C’est la nuit dans laquelle le messager d’Allah nous a commandé d’accomplir la Prière nocturne. C’est la vingt-septième nuit »  

[Muslim]

La Nuit d’Al-Qadr n’est pas fixée à une nuit précise toutes les années. Plutôt elle change constamment.

Ainsi un an elle pourrait survenir la vingt-septième nuit par exemple et autre année elle pourrait arriver la vingt-cinquième nuit, selon la volonté d’Allah et Sa sagesse.

Ce qui nous amène à cela est la parole du prophète : 

« Cherchez-la (c’est-à-dire la Nuit d’Al-Qadr) lorsqu’il reste neuf nuits, lorsqu’il reste sept nuits, ou lorsqu’il reste cinq nuits (c’est-à-dire respectivement la 21e, 23ème et 25ème sans mentionner la 27ème). »

Al-Hafidh Ibn Hajr a dit dans Fath-ul-Bari : 

« L’avis le plus le plus fort est qu’elle est une nuit impaire dans les dix dernières nuits et qu’elle change constamment. »

Allah  a caché la connaissance de son occurrence à Ses serviteurs par pitié pour eux pour qu’ils puissent augmenter leurs actions dans sa recherche pendant ces nuits honorables, en priant, faisant du dhikr et en invoquant.

Par conséquent, les serviteurs ajoutent et augmentent dans la proximité d’Allah  et Sa récompense.

Et Il l’a aussi caché pour distinguer, ceux qui parmi eux luttent et font des efforts, de ceux qui sont paresseux et négligents. Jusqu’à ce que celui qui lutte constamment pour quelque chose, se manifeste dans sa recherche et se donne de la peine dans sa recherche et sa réalisation.

Et peut-être qu’Allah  révèle son occurrence à certains de Ses serviteurs par des signes et des signaux, qu’il peut voir, de même que le prophète a vu le signe qu’il serait prosterné dans la boue le matin suivant. Donc il a plut cette nuit et il a prié le matin (suivant) (Fajr) dans la boue.

Comment profiter pleinement de son jeûne ?

Nous sommes en plein mois Ramadan, il est important de profiter de ce moment pour parfaire son jeûne dans ce mois sacré par Allah ta’la.

– L’intention et la sincérité –

Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit dans deux hadith rapportés par Boukhari et Muslim :   

« Les actions ne valent que par les intentions et chacun n’a pour lui que ce qu’il a eu réellement l’intention de faire… »

Boukhari et Muslim

… donc mettre l’intention exclusive de jeûner pour Allah , et non pour les “ que dira-t-on ? ”, ou par peur des remarques d’autrui.

Louanges à Allah, c’est uniquement pour plaire à son Créateur que le croyant jeûne. Ne pas hésiter aussi, à multiplier les intentions, avoir l’intention de lire le Coran ou de visiter un frère, car on sait que si notre intention était réelle et sincère, même si on n’a pu la faire alors Allah  nous en donne la récompense.

– L’intention de la récompense divine pour son jeûne

       Le croyant jeûne pour plaire à son Seigneur, pour augmenter sa foi, fortifier le lien qui le lie à son Créateur, se faire pardonner ses péchés, comme le Prophète  nous l’explique :

«  Les cinq prières rituelles, la prière du vendredi jusqu’au vendredi suivant, le jeûne du mois de Ramadan jusqu’au Ramadan prochain, tous ont un effet absolutoire si on évite les graves péchés. »  

[ Rapporté par Mouslim ]

Aussi :

«  Qui jeûne le mois de Ramadan avec foi en comptant sur la récompense divine, ses péchés lui seront pardonnés » 

[ Rapporté Boukhari et Mouslim ]

– Les actes d’adoration –

La prière :

Dans le Coran Allah ta’la ne cesse de nous exhorter à la prière :  » wa aqimou Salat »

Il est dit : « La salât fut la première et la plus importante chose ordonnée par Allah, et elle sera la première et la plus importante chose sur laquelle il faudra compter lors du jugement dernier »

Donc, incha’Allah, ne pas hésiter à redoubler d’effort, pour sa prière, et aussi, ne pas hésiter à ajouter les prières surérogatoires que nous a enseigné le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui)  , car c’est là que réside la solution pour augmenter notre niveau de foi. De plus le prophète veillait les nuits du mois du Ramadan.

« À la dernière décade (dix derniers jours), il réveillait toute sa famille, ceux qui étaient capables de prier, grand et petits. »

 [ Rapporté par Mouslim ]

Le Dhikr (le rappel) :

Résultat de recherche d'images pour "dikhr image"

Dans le Coran Allah  nous dit :

{ Souvenez-vous de Moi donc, Je vous récompenserai. Remerciez-Moi et ne soyez pas ingrats envers Moi ! } 

[ Sourate 2 – Verset 152 ]

Demander à Allah   Son pardon par « l’istighfar ».

Par exemple :

« Ô Allah ! Tu es mon Seigneur, il n’y a de Dieu que Toi, c’est Toi qui m’a créé et je suis Ton serviteur, je suis soumis à Tes promesses autant que je le puis, je cherche refuge auprès de Toi contre le mal que j’ai commis, je me rends devant Toi avec les bienfaits dont Tu m’as comblé et je me rends devant Toi avec mon péché. Pardonnes-moi car nul autre que Toi n’absout les péchés. »

Chadad Ibn Aws rapporte que le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

« La meilleure façon de demander pardon de ses péchés consiste à dire :  

Allahouma anta rabbi la ilaha illa anta, khalaqtani wa ana âbdouke, wa ana âla âhdika wa wâdika massta-tâte, aôudhou bika mine charri ma çanâte, abou-ou laka bi nîmatika âlaya wa abou-ou bidhanbi, fa ghfirli, fa innahou la yaghfirou dhounouba illa ante.

Invocation

Celui qui invoquera Allah de la sorte le soir de façon convaincu, s’il devait mourir la nuit, il entrerait au Paradis. De même pour celui qui le dit le matin »

 [ Rapporté par Boukhari ]

– Les prières sur le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui)  :  Allahouma salli wa  salam ‘ala Mohamed

– Les tasbih :  » SoubhanAllah » – « Al hamdoulilah » – « Allahou Akbar »  – « La Ilaha Il Allah »  –  [ « Louange à Allah » –  » Gloire à Allah » – « Allah est Grand »  – « Il n’y a nul autre divinité digne d’être adoré sauf Allah  » ]

{ … Les invocateurs d’Allah en abondance et les invocatrices : Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense }

[Sourate 33 – Verset 35 ]

Le Qu’ran

« Le jeûne de Ramadan intercédera pour l’homme le Jour de la Résurrection. Le jeûne dira : “ Seigneur ! je l’ai empêché de boire et de manger pendant le jour ” Le Coran dira “ Seigneur ! Je l’ai empêché de dormir la nuit. Accepte notre intercession pour lui ! »

 [ Rapporté par Ahmed et Nassa’i ]

Il est dit que le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui)  multipliait la lecture du Coran durant ce mois. De plus le lecteur du Coran bénéficie d’une grande récompense : Selon Ibn Mas’oud  le Messager d’Allah  a dit :

« Celui qui lit une seule lettre du Coran s’inscrit une bonne action et la bonne action a dix fois son salaire. Je ne dis pas que “ Alif, Lam, Mim ” (lettres énigmatiques se trouvant au début de certains chapitres du Coran) est une lettre, mais Alif est une lettre, Lam est une lettre et Mim est une lettre » 

[ Rapporté par At Tirmidi ]

La charité

 Comme on ressent ce que ressentent les pauvres, bien que nous savons que nous allons bien manger le soir incha Allah, cela doit nous inciter à donner au Nom d’Allah Le Très Haut .

« Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) était le plus généreux des humains et plus encore en Ramadan, quand Gabriel venait le voir. » 

[ Rapporté par Boukhari ]

Et si on en a l’occasion : de faire El ‘Omra ( le petit pèlerinage) :

 Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

« Une ‘omra pendant le mois de Ramadan, vaut un grand pèlerinage en ma compagnie » 

[ Rapporté par Boukhari et Mouslim ]

En plus de ceci, essayer de faire tous les actes qui nous feront aimer d’Allah tels :

  • Les visites en Son Nom, (malades, amis, personne isolée, …)
  • Aide de toutes sortes (parole, sourire, salut, donner de son temps, ses biens, …)
  • Être bon avec les autres (parente, famille, voisin, entourage…)
  • Prêcher la bonne parole (prescrire le bien et proscrire le mal..)

Se Rendre des comptes :

     C’est-à-dire, se demander chaque jour si notre jeûne a été accepté par Allah , qu’est ce qu’on a fait pour Lui plaire, avons-nous été irréprochables dans nos actes… Car il est dit : «L’intelligent est celui qui se demande des comptes à lui-même … »

En conclusion

« Durant le mois de Ramadan, on doit être à la recherche du pardon et du repentir, nous devons également faire tout notre possible pour attirer sur nous la Miséricorde Divine, et ce, en pratiquant et en multipliant nos œuvres pieuses en général. Sans oublier, bien entendu, d’accorder une attention particulière à la protection de notre jeûne de tout ce qui pourrait le souiller et diminuer ainsi de son mérite »

Allah  Le Très Miséricordieux nous accorde l’immense bienfait de pouvoir revivre de nouveau un de ces mois magiques, alors demandons à Allah  Le Tout Miséricordieux de nous faire profiter de ce mois afin de goûter à la douceur de la foi et à ses délices.

Faisons que ce mois soit une continuation dans notre comportement et nos actes d’adoration, dans tous les autres mois et tout au long de notre vie.

Le mois du Ramadan !

– Qu’est-ce que le mois du Ramadan ? –

« Lorsque arrive le mois de Ramadan, les portes du Paradis sont ouvertes et celles de l’enfer fermées, tandis que les “ chayatines ” (démons) sont enchaînés » 

[ Rapporté par Boukhari et Muslim ]

L’abus de language visible un peu partout sur la toile et les médias, c’est que les musulmans font le « Ramadan », c’est comme dire les chrétiens font le « Mars » ou le « Avril » pour la Carême (exemple pour l’année 2019).

Bien qu’il semble être un mois de restrictions et d’interdits, le 9ème mois du calendrier lunaire est un mois qui est attendu partout dans le monde par la communauté musulmane.  Et ceci n’est pas fortuit, car les croyants savent bien que “ Ramadan ”, n’est pas un mois comme les autres, car il renferme d’énormes trésors dont le musulman profite ici-bas et dans l’au-delà. Le mois de Ramadan est un excellent moyen pour s’attirer La miséricorde, et Le pardon divin.

C’est pendant le mois du Ramadan que le Qu’ran est descendu.

« Celui qui jeûne le mois de Ramadan avec foi en comptant sur la récompense divine, ses péchés lui seront pardonnés »
 

[ Rapporté par Boukhari et Muslim ]

Pour tout acte d’adoration, Allah nous a donné une description de la récompense, mais le jeûne nul n’en connaît le salaire, car il est dit :

«  Tout ce que fait le fils d’Adam est pour lui-même sauf le jeûne, il est pour Moi et c’est Moi qui en donne la récompense… » 

[ Hadith unanimement reconnu authentique ]

Parmi les indénombrables vertus du jeûne, ce dernier est aussi une protection infaillible, car le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

« Le jeûne préserve de l’enfer tel un bouclier au combat » 

[ Rapporté par Ahmed ]

On peut encore se faire une idée du mérite du jeûne en soulignant qu’au Jour du jugement dernier, Allah  invitera les jeûneurs à entrer par la porte de « Rayane« , la porte des « rafraîchissements« , qui ne sera franchie que par eux.

On retiendra donc que Ramadan est un mois béni, un mois qui a des avantages ici-bas, et dans l’au-delà !

     Ce que le musulman doit retenir, c’est que le jeûne ne consiste pas uniquement à se priver de nourriture, boissons, relations intimes… Mais cela doit être un jeûne complet et sincère qui nous fera profiter pleinement de La récompense divine. À cet effet, nous allons énumérer quelques points importants.

Pratiquer le jeûne de la langue –

          La langue est à l’origine de beaucoup de maux et de problèmes, elle peut blesser plus profondément qu’une arme, et est capable de semer la discorde et de briser des ménages… Tout musulman doit tenir sa langue, ne pas prononcer des mots grossiers, il ne doit pas non plus dire des paroles vaines, ni calomnier, ni médire, ni mentir…

     Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

« Quand l’un de vous jeûne, qu’il s’abstienne de dire des choses obscènes et d’élever la voix. Si quelqu’un l’insulte ou le provoque au combat, qu’il se contente de dire : “ Je suis en état de jeûne ”… » 

[ Hadith unanimement reconnu authentique ]

Pratiquer le jeûne des yeux –

     Allah ta’la a dit :

{ Prescris aux croyants de tenir leurs yeux baissés et de dominer leurs sens. Cela les rendra plus purs. Allah sait tout ce qu’ils font. } 

 [ Sourate 24 – Verset 30 ]

     Comme on le sait, le regard en islam est autorisé, mais uniquement dans le licite, car il est dit Allah   nous a donné deux yeux, mais avec cela, Il nous a donné deux « couvercles » pour les préserver des choses qu’Allah n’aime pas et ces couvercles sont : les paupières.

     La vue est l’une des portes qui mène au coeur, et pour preuve, lorsque l’on regarde une mauvaise image, elle nous reste en tête des jours voir des années, et par conséquent elle tache notre coeur, qui devient plus lourd a l’adoration d’Allah .

– Pratiquer le jeûne de l’ouïe –

          Allah ta’la nous dit :

{  Et ne poursuis pas ce dont tu n’as aucune connaissance ! L’ouie, la vue et le cœur ; sur tout cela, en vérité, on sera interrogé } 

[ Sourate 17 – Verset 36 ]

     Le musulman doit se préserver des mauvaises paroles, même s’il ne les dit pas. Il doit aussi veiller à ne pas les entendre. Il veille aussi à ne pas détourner son cœur de l’adoration d’Allah , en évitant ce qui rend son cœur faible, tel écouter de la musique, prêter l’oreille à la médisance, le colportage, les mots grossiers, les paroles vaines…

Pratiquer le jeûne du corps en général

Le « nafs » ou égo : En le soumettant à l’adoration. Comme on le sait, notre nafs n’aime que se reposer, ne pas se fatiguer… et pour y remédier, nous l’éduquons par le biais du jeûne, en ne lui donnant pas satisfaction et en le soumettant aux actes d’adorations.

Le coeur : En le nettoyant des choses de ce bas monde auquel il est souvent rattaché, et en le faisant « jeûner » en le privant des choses qu’il aime, et entre autres en donnant les biens auxquels il est trop lié, car un attachement excessif aux biens nous rend difficile l’attachement à notre Créateur.

Les mains : En ne prenant que les choses qui plaisent à Allah , [en s’interdisant les gestes grossiers, persécuteurs, ou injustes…]

Les pieds : En ne se rendant que vers les endroits qui plaisent à Allah …

Le Jeûne est donc avant tout une cure pour tout le corps

Et Allah est Seul Savant.

La polygamie en Islam ! – Ahmed Deedat

La polygamie ! – Ahmed Deedat

La polygamie en islam, le Saint Coran et la Sunna purifiée ont apporté la polygamie et les musulmans sont unanimes quant à son autorisation.

Voir aussi : https://www.muslimblog.fr/2019/04/12/le-plagiat-dans-la-bible-ahmed-deedat/

– La Polygamie en Islam –

Allah, Le Très-Haut, a dit :  

« Et si vous craignez de n´être pas justes envers les orphelins,…Il est permis d´épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d’injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille). »

[Sourate An-nissa – Verset 3]
Dr Zakir Naik – Pourquoi l’islam autorise la polygamie ?